Image default
Jardin & Bricolage

Traitement d’eaux usées étape par étape sur une micro-station

Le traitement d’eaux usées individuel est une étape obligée lorsque son réseau de canalisation n’est pas rattaché à celui de la commune. Il obéit à une certaine norme environnementale et à de nombreuses réglementations. Pour tous ceux qui ne possèdent pas de fosse-perdues peuvent éventuellement utiliser une petite station d’épuration. Nous vous présentons alors les différentes étapes de traitements des eaux usées.

La phase préliminaire

Un prétraitement est toujours apprécié pour garantir le bon fonctionnement de la micro-station et le bon développement des bactéries. Ainsi, la première phase consiste en un triage de déchets. On sépare les déchets solides des liquides soit par décantation ou par filtration. Cela dépend de la nature des eaux usées. En effet, les eaux usées provenant d’une habitation peuvent contenir des graisses ou des matières grasses ou alors des produits chimiques. Ces composants sont issus de la lessive et même des objets solides comme les lames, une masse de cheveux et bien d’autres encore. Certains micro station les plus performants sont aussi équipés d’un système de dégraissage. Il comprend également d’un petit broyage afin d’accélérer la dégradation des matières organiques. Il est donc utile de bien choisir la micro-station qui lui convient et qui répond aux exigences de ses eaux usées.

La phase de réaction biologique

Les effluents sont ensuite entrainés dans un deuxième compartiment de la micro-stationoù aura lieu la réaction biologique. Sans trop entrer dans les détails chimiques, le réacteur biologique est un milieu où se développent les bactéries qui vont dégrader les substances biodégradables et donc d’éliminer toutes les impuretés. Les eaux usées traités vont être aéré par un générateur d’air puis, elles seront mises en contact avec les bactéries aérobies. Notez cependant, qu’il existe deux procédés pour cette phase. Le premier concerne la culture fixée avec comme support un lit fixé. On crée un milieu propice au bon développement des bactéries. Plus précisément, on cultive des bactéries dans la cuve. Le second s’agit des boues activées ou à culture libre, c’est-à-dire sans aucun support pour maintenir les bactéries dans le cuve. Il convient alors de connaître la différence entre ces deux processus en s’en remettant à un professionnel.

La phase de clarification

Avant de rejeté les eaux traitées vers un milieu récepteur, il est important de lui faire subir un dernier traitement. L’étape de clarification comme son nom l’indique consiste à clarifier l’eau en faisant séparer les matières en suspension des eaux traitées. Dans certains modèles la phase de la réaction biologique et de la clarification se font dans un seul compartiment tandis que dans d’autres elles sont réalisées séparément. Tout dépend alors de votre choix, de vos besoins mais aussi de nombres de personnes qui utilisent l’eau dans la maison. Il est aussi important de comprendre que les micro-stations doivent être utilisées de façon continue afin de maintenir à vie les bactéries. Si on s’absente pendant une longue période, on va devoir réactiver les bactéries à notre retour. Bref, une micro-stationpermet de traiter les eaux ménagères et des bassins. Mais avant de s’en procurer, il est important de s’adresser à un professionnel.

 

Related posts

Comment bien entretenir sa toiture ?

administrateur

Des idées pour embellir son extérieur

Odile

Les différents objets utilisés en décoration de jardin

Irene