Image default
Jardin & Bricolage

Tout ce qu’il faut savoir sur le dessouchage d’arbre

Les travaux d’abattage d’arbres sont des travaux très complexes qui nécessitent l’intervention des spécialistes comme les élagueurs. En effet, pour que l’arbre soit mis à terre, il faut passer par plusieurs étapes à savoir le débroussaillage, l’ébranchage, l’abattage et le débitage. Le travail d’abattage d’arbre s’achève avec le dessouchage. Ce dernier consiste à déraciner l’arbre. Mais de quoi s’agit-il concrètement et pourquoi est-ce important de le faire ? Nous allons répondre à ces questions dans le cadre de cet article.

Dessouchage : la dernière étape pour un abattage réussi

Comme nous l’avons déjà évoqué plus haut, le dessouchage consiste à déraciner l’arbre. Plus précisément, l’opération va avoir pour but d’enlever la souche de l’arbre. La totalité de la racine va alors être ôtée afin qu’on puisse aplanir le terrain, ou le préparer à une éventuelle plantation. De ce fait, il est nécessaire de faire appel à un professionnel tel que cet élagueur dans le 28 pour ce type de travail afin de vous faciliter la tâche.

Quelles sont les bonnes raisons qui nous poussent à déraciner un arbre ?

Après l’abattage, on ne sait pas vraiment que faire de la souche de l’arbre. Sa présence nous dérange, car elle peut altérer l’esthétique de notre espace vert. À côté de cela, elle peut constituer une entrave à notre sécurité.

Pour commencer, le dessouchage est une activité liée à l’abattage. Pour des raisons de sécurité, on y a recours. En effet, les racines de l’arbre peuvent représenter un danger pour les immeubles l’avoisinant, et par conséquent, pour toutes les personnes aux alentours de celles-ci. Il en est ainsi lorsque les racines de l’arbre déforment les fondements de la maison. Ce qui peut provoquer son effondrement dans les cas les plus extrêmes. Outre cela, la souche peut constituer une gêne à la circulation des véhicules ou des piétons. En se développant, celle-ci peut également être source d’obstruction pour l’évacuation d’eau dans les canalisations.

Ensuite, une souche restée en terre est un foyer pour les épidémies, car les champignons s’y forment facilement une fois le processus de putréfaction enclenché. Il en est également ainsi lorsque l’arbre qui a été abattu a été contaminé. Le dessouchage est ainsi réalisé afin d’éviter la propagation de la maladie sur les autres plantes.

Pour poursuivre, dessouchez la totalité de la racine nous fait bénéficier de plus d’espace si on envisage d’aménager, par exemple, l’espace habitable d’une maison. Il en est de même pour les exploitations agricoles, moins de souches signifient plus d’espace pour les plantations. Dans ce cas de figure, il faut toutefois veiller à traiter le sol si l’arbre qui a été abattu était sujet à une épidémie pour que les nouvelles plantations n’en soient pas affectées.

Enfin, on peut décider de déraciner un arbre pour des raisons d’esthétique. En effet, il n’est pas très glamour de voir un tronc d’arbre coupé au milieu des fleurs bien colorées de notre jardin. Il faut ainsi s’en débarrasser pour un espace vert agréable à voir.

Quelles sont donc les méthodes de dessouchage qui existent ?

Globalement, on distingue 3 méthodes de dessouchage.

La première méthode est la technique du dessouchage manuel. Ce dernier consiste à creuser tout autour de la racine. En utilisant par la suite un tire-fort, une pelle ou une pince à talon pour sortir la souche du sol puis on la coupe pour mieux la retirer. C’est une activité conventionnelle qui convient surtout aux arbres de petit diamètre. Elle est surtout utilisée lorsqu’il est difficile pour les engins d’accéder à l’endroit où la souche est implantée.

La seconde méthode est celle du dessouchage mécanique. Celui-ci implique l’utilisation d’un engin mécanique comme le treuil ou un engin accélérateur. En effet, le dessouchage s’effectue soit en poussant la souche à l’aide d’une pelle mécanique, soit en tirant la souche à l’aide d’un câble relié à un treuil ou à un tracteur. Cette technique permet de retirer la souche facilement, toutefois il peut endommager légèrement le sol.

La dernière méthode est la méthode chimique. Comme son nom l’indique, on procède au dessouchage en déversant un produit chimique sur la souche. Ce produit permet à la fois de dévitaliser la souche et d’accélérer sa putréfaction. Il faut cependant procéder au dessouchage manuel ou mécanique une fois que la souche soit en pourrit.

Related posts

Rénovation de toiture : suivez notre guide pour assurer la réussite de votre projet

Tamby

Abattre un arbre sur sa propriété en toute sécurité

Tamby

Les avantages d’une bonne isolation

Irene