Image default
Jardin & Bricolage

Abattre un arbre sur sa propriété en toute sécurité

Notez cet article

Avoir un jardin arboré est un vrai plaisir. Pourtant, il arrive que les circonstances nous obligent à couper les arbres sur notre propriété pour notre sécurité et celle de nos voisins. L’abattage ne doit pourtant pas fait être n’importe quand et n’importe comment. Des mesures de sécurité doivent être prises avant l’opération. Encore faut-il maîtriser les techniques y afférentes. C’est ce dont va parler le présent article.

Les mesures préalables à un abattage sécuritaire.

Abattre un arbre est une tâche délicate qui demande une grande vigilance et beaucoup de savoir-faire. Il est fortement conseillé de confier cette tâche à des professionnels comme cet élagueur professionnel dans le 13. Mais que vous soyez spécialiste ou novice, vous aurez besoin d’une autorisation et des outils adéquats.

La déclaration préalable d’abattage.

En effet, les règlements en vigueur soumettent l’abatage des arbres à une autorisation préalable. La demande d’autorisation est faite auprès de la mairie. Elle concerne en particulier les arbres se trouvant dans un espace boisé classé (EBC) et les espèces préservées selon le plan local d’urbanisme. En revanche, l’abattage d’arbre mort, dangereux ou déraciné suite à une tempête ne requiert pas une autorisation préalable.

Les outils indispensables à l’opération

Pour la sécurité des bucherons ou des élagueurs lors de cette opération, ils doivent chacun avoir à leur disposition un équipement de protection individuelle (EPI). Ce dernier doit comprendre : un casque de sécurité, une visière ou écran facial de protection, des  protecteurs auditifs, des gants de protection, un pantalon de protection anti-coupure ou jambières, des bottes ou chaussures de sécurité et un harnais de sécurité pour les travaux en hauteur.

Pour que l’abattage puisse se faire, vous aurez besoin de :

  • Une tronçonneuse
  • Un levier d’abattage pour que le basculement et la chute de l’arbre soient facilités.
  • Un coin d’abattage permettant de contrôler la chute de l’arbre. Il est inséré dans le trait de coupe.
  • Un crochet et/ou une pince de levage. Ils sont souvent utilisés simultanément pour faciliter le déplacement de pièces de bois.

Les étapes à suivre pour abattre un arbre.

Pour commencer, déterminez la trajectoire de la chute. Cela doit se faire en tenant compte de l’environnement dans lequel vous travaillez. Le calcul de l’angle de la chute est fonction de différents paramètres tels que le sens du vent et son intensité,  l’emplacement des infrastructures aux abords de l’arbre à couper et les caractéristiques de celui-ci (son espèce, son âge, sa position…)

Ensuite, procédez à l’ébranchage de l’arbre. Pour mieux contrôler la chute de l’arbre, il est indispensable d’élaguer les branches qui se trouvent tant en hauteur que celles se trouvant à proximité du sol.  A la suite de l’élagage, nettoyez et débroussaillez la zone d’intervention pour éviter toute déviation brusque de la trajectoire de la chute.

Enfin, réalisez l’entaille de l’abattage.   Cela étant fait pour diriger la chute de l’arbre. Pour ce faire, il faut d’abord réaliser une entaille de 90° du côté où l’arbre est censé tomber. Cette entaille doit être à hauteur de 20% du diamètre du tronc d’arbre. Ensuite, une seconde entaille est réalisée à l’opposé de la première. C’est ce qu’on appelle trait d’abattage.  La tâche consiste ici à scier une ligne horizontale à l’opposé de l’entaille d’abattage. Veuillez toutefois à laisser 3 à 5 cm intacts pour faire office de charnière. Une fois le trait d’abattage réalisé, il vous suffit de tronçonner l’arbre pour le faire tomber. La chute peut être facilitée grâce à l’usage d’une corde que l’on tire pour l’accompagner. Pour votre sécurité, veuillez à ne pas vous trouver dans la zone d’impact pendant cette opération.

Comme vous l’avez constaté, l’abattage d’un arbre est une activité dangereuse. Il ne peut se faire sans l’aide d’un professionnel tel que l’élagueur. En fait, cela constitue une garantie pour votre sécurité ainsi que celle de toutes les personnes se trouvant aux environs de la zone d’intervention. Que vous abattiez un arbre de votre propriété par vous-même est concevable à moins, toutefois, d’avoir tous les matériels qu’il faut pour ça. Sachez que l’achat de ceux-ci peut revenir à plus cher que faire appel à l’intervention de l’élagueur professionnel qui est comprise entre 100 et 1500 euros en fonction des caractéristiques de l’arbre à abattre.

Related posts

Comment entretenir une toiture en ardoise ?

Tamby

Les avantages d’une bonne isolation

Irene

La pelouse synthétique : comment s’en occuper ?

Irene