Image default
Questions d’argent

Toutes les astuces pour réussir son prêt immobilier

Le recours à un crédit immobilier est une solution financière courante pour acquérir un logement ou un terrain. Pourtant, l’obtention d’un prêt immobilier requiert le respect de certain nombre de conditions. Voici quelques astuces pour réussir son prêt immobilier.

Démontrer sa stabilité financière et professionnelle

Pour bénéficier d’un prêt entre particuliers, il vaut mieux consulter 123pretentreparticulier.org. Par ailleurs, pour décrocher un prêt immobilier, il faut démontrer sa stabilité financière. L’organisme prêteur considère cette stabilité avant d’accorder un crédit immobilier. L’emprunteur devra démontrer que son activité s’avère lucrative pour faire face au remboursement de prêt.

L’emprunteur doit aussi prouver qu’il gère parfaitement son budget. Si nécessaire, il est judicieux de présenter à la banque des bilans positifs. Pour avoir son prêt, on doit également éviter le découvert bancaire durant les trois derniers mois. En effet, si le solde du demandeur est négatif, il s’agit d’un mauvais signe. Cela signifie qu’il y aurait un risque de non-remboursement du prêt éventuel. Le prêt pourrait être refusé.

La stabilité professionnelle compte aussi parmi les éléments à prendre en compte. Si l’emprunteur dispose d’un contrat CDI, il aura beaucoup de chances à décrocher le prêt. Il en est de même s’il travaille en tant que fonctionnaire.

Disposer d’une épargne conséquente

Le profil d’emprunteur constitue un élément important dans le cadre d’un crédit immobilier. Si l’emprunteur a une épargne importante, il sera crédible auprès de sa banque. Celle-ci considère certainement son dossier. Avant de contracter un prêt immobilier, l’emprunteur doit disposer d’une épargne rassurante. Lorsque le montant de son apport personnel est conséquent, le prêteur accorder sûrement sa demande.

Avec son épargne convaincante, l’emprunteur démontre sa capacité de remboursement et son engagement dans cet investissement. En général, les banques exigent le paiement d’un minimum de 10 % d’apport sur le prix d’achat. À cela s’ajoutent les frais divers. Cette procédure s’applique souvent dans l’acquisition d’une première résidence principale.

En outre, l’apport personnel de l’emprunteur peut provenir d’une épargne ou de comptes courants. Il peut aussi peut aussi être issu du livret A. L’assurance-vie, la donation, l’héritage ou les prêts familiaux peuvent aussi faire office d’apport personnel.

Faire appel à un courtier immobilier

Pour augmenter les chances de décrocher un prêt immobilier, il est préférable de recourir à un courtier immobilier. Ce professionnel est l’intermédiaire entre l’emprunteur et l’organisme prêteur lors d’une demande de prêt immobilier. La plupart des demandeurs ne disposent pas des connaissances requises pour comparer les offres de crédit. Le courtier immobilier est un professionnel dans le domaine.

Grâce à son expertise, le courtier fournit toutes les informations utiles. Celles-ci comprennent, entre autres, la nature de financement, sa durée et son taux. L’emprunteur profitera également d’un accompagnement sur mesure. Il en bénéficiera au cours de son projet immobilier. Cet accompagnement peut porter sur la planification du projet, la mise en relation avec les organismes partenaires. La négociation du meilleur taux immobilier y figure également.

L’emprunteur pourra aussi gagner un temps précieux en recourant à un courtier. Pour cause, il est presque impossible de confronter différentes offres de prêt sur le marché. Le courtier pourra s’occuper de la négociation.

Related posts

Combien coûte une pompe à chaleur réversible ?

Journal

Frais de notaire immobilier : le point sur ce que vous payez vraiment

Claude

Les prêts à la construction

Claude