Image default
Aménagement

Comment entretenir son purificateur d’air ?

Comme n’importe quel appareil électroménager utiliser à la maison, le purificateur d’air a aussi besoin d’être entretenu régulièrement. Cette opération est nécessaire pour maximaliser sa durée de vie. Elle permet aussi d’optimiser la capacité des filtres. Entre autre, il est indispensable de s’en occuper fréquemment pour éviter tout mauvais fonctionnement du dispositif. L’entretien du purificateur d’air exige une grande prudence et des savoirs particuliers car en cas de fausse manipulation, vous risquerez d’abimer l’appareil et d’entrainer une défaillance sur le processus de l’ensemble de la filtration. Habituellement, il y a les modes d’entretien déjà indiqués dans le manuel de chaque appareil. Voici plus d’informations.

Ce qu’on doit savoir

Les grandes marques qui fabriquent et vendent des purificateurs d’air proposent généralement des modèles d’appareils plus faciles d’entretien. Ils ne requièrent que le nettoyage des filtres. Il faut noter tout de même que chaque purificateur d’air a ses propres procédures d’entretien. Le remplacement d’un filtre HEPA ou High EfficiencyParticulate Air filter est par exemple aisé. Il suffit généralement de le laver pour optimiser sa fonctionnalité.

Pour nettoyer les filtres des modèles plus récents à savoir les purificateurs d’air par photocatalyse, par combustion ou par ionisation, il faut de l’eau bouillante pour le nettoyage. La fréquence idéale pour l’entretien est d’une fois toutes les deux semaines dans le cas où l’appareil fonctionne tous les jours. Néanmoins, il faut faire très attention lors de la manipulation des systèmes de filtrage.

Le nettoyage du préfiltre

Le préfiltre est fait soit en plastique soit en métal. Il n’est pas difficile à entretenir. Cette opération consiste à faire un nettoyage avec un chiffon ou une brosse. Habituellement, c’est sur cette partie de l’appareil que les poussières s’entassent. Au fil du temps et faute d’entretien, elles deviennent une grosse pelote qui empêchera le purificateur d’air à fonctionner convenablement.

Le nettoyage d’un filtre à combustion

Le fonctionnement d’un purificateur d’air par combustion est différent des autres modèles d’assainisseurs d’air. Il est pourvu d’un système de chauffe qui brûle les éléments polluants. Pour ce faire, il est doté d’un filament ou d’une résistance chauffante. Vous pouvez aussi acheter les modèles qui sont munis d’un corps en céramique par lequel passe l’air.

En ce sens, le filament ou le corps en céramique ne nécessite aucun nettoyage. Ces éléments doivent être tout de suite remplacés en cas de défaillance. Comme ce type de filtre dispose aussi d’un filtre HEPA, c’est ce dernier qui doit être nettoyé.

 

Le nettoyage du filtre ionique

C’est en utilisant l’attraction électrostatique que le purificateur d’air ionique purifie l’air intérieur d’une maison. Il est pourvu de plaques métalliques disposées entre elles de façon méthodique. Pour retenir les différents polluants, elles disposent une charge importante d’ions. Pour que l’appareil reste efficace, ses plaques doivent être de temps en temps nettoyées. Cela évite l’accumulation des débris. Voici comment faire :

  • d’abord, l’appareil doit être éteint et débrancher. Vous devez par la suite enlever les plaques de métal.
  • ensuite, il faut faire bouillir de l’eau et y passer les plaques. En général, les résidus se détachent au contact de la chaleur de l’eau. Pour enlever les restes qui persistent sur les recoins des plaques, il faut utiliser un essuie-tout et essuyer délicatement chaque plaque. Il faut éviter de toucher la surface avec les doigts. Il est aussi possible de se servir d’un chiffon humide. Pour avoir plus d’informations concernant les outils de nettoyage, il est possible de se renseigner sur la documentation du fabricant.
  • enfin, les plaques doivent être laissées à l’air libre pendant quelques temps. Cela permet de les sécher. Il est aussi possible de se servir d’un tissu pelucheux pour accélérer le séchage. Après cette étape, elles doivent être remises à leurs places et l’appareil peut remarcher à nouveau.

Le nettoyage d’un filtre photocatalytique

Vous pouvez faire l’achat des modèles de purificateur d’air par photocatalyse. Ceux-ci ont un filtre HEPA qui retient les poussières. Il possède également dans la plupart des cas une lampe UV comme les néons qui stimulent le nanotube de titane (média catalytique) pour la production du dioxyde de titane. C’est la cartouche photocatalytique en titane qui doit être nettoyé dans ce cas. L’opération consiste alors à ôter le filtre en plus (filtre HEPA pour la plupart des modèles) après extinction de l’appareil. Il faut ensuite extraire la cartouche photocatalytique et la nettoyer délicatement avec une brosse. C’est la fréquence d’usage de l’appareil qui détermine la répétition de l’entretien.

Le nettoyage d’un filtre à plasma et d’un filtre muni d’humidificateur

Le filtre à plasma est similaire au filtre ionique. Il ne requiert pas d’entretien fréquent et conséquent.

Les purificateurs d’air équipés d’humidificateur quant à eux sont utiles pour traiter l’air. Ces dispositifs réduisent les risques de maladie comme la grippe ou le rhume. Ils contribuent  aussi à l’amélioration du sommeil des enfants et à limiter les risques de la déshydratation de la peau.

L’humidificateur peut être sale. Il nécessite alors une séance de nettoyage. Pour ce faire, voici des méthodes simples à appliquer :

– La première méthode consiste à utiliser de l’eau et du vinaigre blanc. Dans le bac, vous n’avez qu’à ajouter quelques cl de vinaigre et de le remplir d’eau. Vous laissez tromper l’humidificateur au moins une heure. Le mélange enlèvera les débris qui se collent sur les parois du bac. S’il y a déjà eu formation de crasse au fond, il faut se servir d’une brosse pour les atteindre et les enlever. Le brossage doit se faire de manière délicate.

Il faut noter cependant que l’usage d’un détergent est déconseillé. Ce type de produit est trop agressif et son utilisation pourrait laisser des conséquences néfastes. L’eau qui sera présente dans le bac sera propulsée dans l’air donc il est important de veiller à son contenu.

– La deuxième méthode consiste à utiliser de l’eau coupée avec de l’eau de Javel. Cette mixtion est parfaite pour désinfecter le bac. Une heure de pause dans le mélange suffit pour le nettoyage.

Pour optimiser la prévention des bactéries et la formation de minéraux, l’eau doit être régulièrement changée. Le nettoyage du système d’humidification doit se faire idéalement tous les trois jours.

Related posts

L’escalier : un atout décoratif dans la maison

Odile

De l’esthétique dans toutes les pièces grâce au faux plafond

Angelique

Rénovation complète d’une maison : quelles sont les principales étapes ?

administrateur