Image default
Marché immobilier

Crédit sans justificatif, idéal pour les sortants d’université

Nombreux sont les sortants d’université qui cherchent une source financière pour réaliser leur projet. Pour cela, il vaut mieux recourir à un crédit sans justificatif. Cet article donne quelques informations utiles sur cette formule de crédit.

Le fonctionnement du crédit sans justificatif

Pour financer leur projet, les sortants d’université pourront faire une demande de crédit sans justificatif. Mais comment fonctionne cette formule de crédit ? Une banque ou un organisme de crédit prête à un particulier une certaine somme d’argent sans lui demander l’utilisation des fonds. Son principal avantage réside donc dans la non-justification. L’emprunteur n’a donc pas besoin d’expliquer ses dépenses auprès de son organisme prêteur. Le crédit sans justificatif, également appelé prêt personnel, s’oppose au prêt affecté servant à financer un projet bien déterminé. En outre, le remboursement du crédit sans justificatif s’effectue par le biais de versement, dont la fréquence est déterminée pendant la signature du contrat. Par ailleurs, le montant maximal autorisé pour un crédit sans justificatif peut aller jusqu’à 75 000 € et est plafonné à 21 300 €.

Les conditions d’obtention du crédit sans justificatif

Comment obtenir crédit sans justificatif ? La qualité du dossier financier de l’emprunteur est vraiment indispensable. Pour cause, la décision de l’organisme prêteur repose en effet sur ses capacités de remboursement et sur sa crédibilité à payer ses mensualités. L’emprunteur doit monter un dossier solide et répondre un certain nombre de critères. Le sortant d’université doit donc impérativement justifier d’un emploi stable. Pour cela, les CDI et les employés de la Fonction publique sont des profils privilégiés. L’emprunteur doit aussi percevoir une rémunération régulière. S’il n’est pas salarié, il doit montrer au créancier qu’il dispose d’autres ressources régulières et suffisantes. Aussi, l’organisme prêteur va vérifier le comportement financier de l’emprunteur. Si celui-ci effectue régulièrement de grosses dépenses ou encore il est souvent à découvert bancaire, la banque pourrait refuser sa demande. En plus de cela, son taux d’endettement sera contrôlé. En général, il ne doit pas être supérieur à 33 % si on souhaite obtenir ce prêt.

Les autres informations essentielles

Un des atouts principaux du crédit sans justificatif est la rapidité du déblocage des fonds. En effet, l’emprunteur recevra de l’argent en quelques jours seulement dès la validation de son dossier. Il faut tout de même noter que celui-ci ne pourra pas être accordé en cas de situation de fichage à la banque de France ou de surendettement. Il faut savoir que la plupart des établissements bancaires proposent cette formule de crédit. L’emprunteur n’a qu’à effectuer une simulation en ligne ou se rendre directement chez un organisme financier. Afin de s’assurer d’obtenir le prêt le plus avantageux, il est judicieux d’utiliser des comparateurs de crédits. Ces derniers permettent de trouver le meilleur taux possible et le crédit qui s’adapte à ses besoins. Toutefois, il faut se méfier des offres trop attirantes ou qui ne demandent aucun justificatif d’identité, de revenu ou de domicile. Par ailleurs, avant de souscrire un tel crédit, il est recommandé de prendre le temps de réfléchir à l’utilisation des fonds. Il ne faut pas solliciter un montant excessif qui ne correspond pas à sa capacité de remboursement.

Related posts

Comment se reconvertir dans l’immobilier?

Clarisse

Les principes de la vente et de l’acquisition immobilière selon la loi

Irene

La vente en viager à Paris en chiffres

Tamby